Différence entre type de peau et état de santé de la peau

Publié le : 21/03/2017 12:45:06
Catégories : Beauté

Il existe quatre types de peaux : peau normale, sèche, grasse ou mixte ; que nous vous avions présenté ici plus longuement. Mais il existe ce que l'on appelle des états de peau, totalement différents et donc à ne pas confondre, qui viennent se greffer à un type de peau. Il est nécessaire de le connaître afin de mieux cibler et soigner les petits désagréments que cela peut engendrer. On vous explique.

Différence entre type de peau et état de santé de la peau

© sauvonsnotrepeau.fr

Le type de peau correspond à la nature biologique de celle ci alors que l'état de santé de la peau peut considérablement varier en fonction des divers facteurs internes et externes auxquels elle est exposée.

Contrairement au type de peau que vous conserver pour toute votre vie une fois arrivée à l'âge adulte, l'état de santé de la peau peut beaucoup varier. Ils peuvent également se combiner les uns aux autres. Vous pouvez avoir une peau grasse, sensible et déshydratée. De nombreux facteurs internes et externes déterminent cet état de santé : le climat, la pollution, la prise de médicaments, le stress, les facteurs héréditaires, la transpiration... ainsi que les produits que vous utilisez.

 Les différents états de santé de la peau

La peau sensible

Une peau sensible s'irrite facilement et est bien plus réactive qu'une peau normale. On la reconnait grâce à divers symptômes, comme des rougeurs permanentes ou localisées, des démangeaisons et sensations de brûlures, des tiraillements, etc. Dès lors qu'on a identifié l'état de sa peau, on peut le traiter et atténuer cet état passager jusqu'à ce qu'il disparaisse.

 Causes internes de la peau sensible 

  • Le vieillissement de la peau rend celle-ci plus vulnérable aux produits hautement alcalins tels que le savon. De plus, avec le temps, les substances qui constituent le film hydrolipidique de surface se raréfient, entraînant un déséquilibre du pH et une perte en eau.
  • Les déséquilibres hormonaux, tels que peuvent l'être le stress, la grossesse, le cycle menstruel, la puberté ou encore la ménopause, peuvent affecter la fonction barrière protectrice de la peau.
  • Certaines personnes sont plus prédestinées à souffrir d'une peau sensible et irritée. C'est notamment le cas des personnes à la peau sèche et de celles souffrant d'acné ou de rosacée. Ces affections peuvent sensibiliser et rendre la peau plus facilement irritable.
  • Les intolérances et les allergies non diagnostiquées à des produits alimentaires comme le gluten, les produits laitiers, les œufs... peuvent provoquer des inflammations et des éruptions cutanées.
  • La déshydratation, conséquence d'une perte en eau excessive, peut assécher la peau et affecter l'efficacité de la fonction de barrière protectrice de la peau.

Causes externes de la peau sensible

  • Les changements de saison, de température peuvent amplifier la sensibilité de la peau. Le froid, le chauffage et l'air conditionné peuvent engendrer une diminution des sécrétions des substances nécessaires à la préservation de la peau. Alors que par temps chaud, la production de transpiration par les glandes cutanées augmente, et son évaporation laisse une sensation de peau sèche.
  • Une utilisation trop importante de savons et détergents peut sérieusement altérer la surface de la peau, en éliminant les lipides protecteurs et en causant un déséquilibre du pH cutané.
Différence entre type de peau et état de santé de la peau

© magazine-avantages.fr

La peau déshydratée

Quelque soit le type de peau (sèche, grasse ou mixte), il peut présenter un problème de déshydratation. Même si les symptômes sont très proches, il ne faut pas confondre une peau déshydratée avec une peau sèche.

Comment reconnaître une peau déshydratée ?

La déshydratation cutanée se manifeste par une perte d'éclat et de confort avec des sensations de tiraillements : la peau tire et on peut observer des squames. Il s'agit d'un état passager qui n'est pas forcément lié à un type de peau "sèche". Visuellement : ridules de déshydratation, desquamation, teint terne, manque d'éclat, aspect fripé. Au toucher : inconfortable, peau rugueuse, rêche, manque de souplesse, grain de peau irrégulier.

Quelles en sont les causes ?

L’origine d’une peau déshydratée est une altération de la fonction barrière de la peau : le film hydrolipidique de surface ne joue plus sont rôle protecteur. Il est notamment chargé de limiter les pertes en eau à l'aide de la couche cornée (couche supérieure de l'épiderme). Si l'eau s'évapore plus rapidement alors la peau se trouve en manque. De nombreux et divers facteurs peuvent être à l'origine de ce phénomène :

  • L'environnement : le froid, l'hiver, le vent, la pollution, les UV…
  • des facteurs externes comme le tabac ou l'alcool,
  • Les émotions que sont le stress et la fatigue,
  • Certains traitements médicamenteux.
  • L'utilisation de produits cosmétiques trop agressifs et décapants.

Différence entre type de peau et état de santé de la peau

© Top Santé

La peau mature

Tous les types de peau subissent les effets de l'âge. Personne n'y échappe. La peau perd alors du volume, de la densité, de sa souplesse et de son élasticité, des rides et des ridules apparaissent et des changements de pigmentation surviennent.

Comment reconnaître une peau mature ?

Une peau mature est une peau qui est touchée par le processus naturel de vieillissement. En vieillissant, la diminution du renouvellement cellulaire rend la peau moins élastique avec moins d'éclat. Visuellement : présence de rides et ridules, de taches pigmentaires, Teint terne, pâle, cireux. Au toucher : peau fine, sèche, rêche. Grain de peau irrégulier, maque d'élasticité, de fermeté, de douceur.

Quelles en sont les causes ?

Comme tous les organes, la peau vieillit selon un processus chronologique programmé génétiquement. C'est la conséquence normale du temps qui passe. Cela concerne tout le monde. Néanmoins, certains facteurs génétiques, physiologiques, parfois même pathologiques peuvent jouer un rôle. On appelle cela le vieillissement intrinsèque. Toutefois, ce phénomène est également influencé par notre mode de vie, notre alimentation, le stress, notre exposition au soleil, au tabac....

Vous êtes désormais plus en mesure d'identifier l'état de santé de votre peau et donc, de choisir les soins qui lui conviendront le mieux.

© Sources informations : Eucerin, les happycuriennes, Bioderma, magazine-avantages, la Roche Posay.  

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Contrôlez votre vie privée