Parfum et soleil : vigilance

Publié le : 25/07/2017 14:16:56
Catégories : Beauté , Solaire

Démangeaisons, petits boutons, allergies, eczéma, taches pigmentées... peuvent résulter de l'exposition d'une peau parfumée au soleil. Parait il que votre fragrance préférée ne fait pas bon ménage avec les rayons UV. Mais qu'en est-il réellement ? Pourquoi le parfum et le soleil ne font-ils pas bon ménage ?

Parfum et soleil : vigilance© Biba

Le parfum, l'eau de toilette et l'eau de Cologne sont des mélanges d'alcool, d'eau et de concentré de parfum, plus ou moins dosés, de 6 à 20 % environ. Seul le concentré de parfum peut être à l'origine de réactions cutanées lors d'une exposition aux rayons UV. En effet, ces molécules odorantes peuvent être photosensibilisantes, car elles sont issues d'extraits de plantes et d'huiles essentielles. C'est le cas des furocoumarines (psoralène, angélicine, impératorine, xanthotoxine, bergaptène...), présentes dans de nombreux végétaux (ombellifères, bergamote, citron, mandarine... ), qui sont des substances sensibles à la lumière.

L'alcool est le second composant qui peut poser problème lors du port d'un parfum au soleil. Déjà, il a pour réputation d'abîmer la peau et de provoquer des taches au soleil bien qu'il ne reste que quelques minutes sur la peau avant de s'évaporer dans l'air. L'alcool a en effet la particularité d'être volatile et ne provoquerait d'irritations et de taches sur la peau que si cette dernière est exposée au soleil durant les quelques minutes qui suivent l'application du parfum. Il vous suffit donc, par mesure de précautions, de vous asperger au moins 10 à 15 minutes avant de vous exposer au soleil en évitant d'asperger les parties du corps qui seront directement en contact avec les rayons du soleil.

Les différentes substances photosensibilisantes

• Celles qui sont phototoxiques Sous un soleil direct, elles entraînent rougeurs, coups de soleil et picotements en quelques minutes. C'est le cas des furocoumarines, notamment le bergaptène à haute dose, qui a été interdit par la Directive cosmétique européenne en 1996.

• Celles qui sont photo-allergisantes Sous l'action des rayons UV, elles déclenchent une allergie. Rougeurs, eczéma, démangeaisons et coups de soleil apparaissent au bout de quelques heures à deux jours. C'est le cas des dérivés de coumarines, dont certains ont été interdits par la législation en 2005.

• Celles qui sont hyperpigmentantes Ces substances provoquent l'apparition de taches brunes d'étendue et de forme variables sur la peau, visibles une quinzaine de jours après la première exposition au soleil. C'est le cas des terpènes contenus dans de nombreuses huiles essentielles.

Parfum et soleil : vigilance© Beautydea

Chaleur, transpiration et parfum

En été, la transpiration corporelle est plus importante, entraînant une sensation désagréable de senteur « qui vire »,  ce qui dénature la pyramide olfactive (composition de la fragrance). Privilégiez donc les eaux fraîches et légères (à moins de 6 % de concentré de parfum) et réservez les eaux de parfum pour le soir.

Les précautions à prendre et astuces

  • Ne vaporisez pas votre parfum directement sur la peau, surtout avant de vous exposer au soleil.
  • Pour imprégnez vos vêtements : placez les 24 heures dans un placard, après les avoir aspergés d'un généreux nuage de parfum.
  • Pour parfumez vos cheveux : une ou deux vaporisations à 15-20 centimètres de distance de votre brosse.
  • Utilisez la technique du « nuage » : on vaporise le parfum, le bras évoluant en demi-cercle à 30 centimètres au-dessus de la tête.
  • Ou celle du « layering » : on se lave avec un gel parfumé, puis on applique un lait parfumé pour le corps et on termine par une légère touche de parfum au-dessus de la tête.
  • Réservez le vrai parfumage pour le soir avec une concrète parfumée (stick ou roll-on rempli de votre fragrance préféré). Déposée aux endroits stratégiques (derrière l'oreille, sur les poignets, au pli du coude, dans le creux du décolleté), la fragrance va être exhalée par la chaleur corporelle.

Et vous ? Comment faites vous pour être délicatement parfumée en été ?

   

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Contrôlez votre vie privée